);
VIE D'AUTEUR

Point de départ pour Poing de départ

Toute première idée: le solitaire décalé

On me demande souvent comment je trouve l’inspiration pour mes romans. En ce qui concerne « Poing de départ », j’avais envie d’évoquer un personnage décalé. Un de ces “zèbres” à haut potentiel intellectuel qu’on diagnostique aisément à notre époque, mais qui, il y a quelques années, devaient trouver seuls des stratégies d’adaptation à la société qui les heurte bien souvent. J’en ai rencontré plusieurs dans ma vie privée et professionnelle. La réflexion de l’un d’eux, qui m’avouait avoir totalement oublié ses années d’écolier (pourtant fournies en expériences traumatisantes) m’a directement inspiré le personnage d’Alex Solitar. Mon côté feelgood a brodé le reste.

Un écrin de verdure pour décors

Ce projet est resté longtemps dans mon esprit, jusqu’à ce que je visionne en novembre 2021, un reportage de quelques minutes sur TF1 qui a provoqué l’étincelle. Il présentait un élevage de chevaux sur le plateau des Millevaches et la méthode du dressage éthologique. Il m’a semblé que je suivais seulement l’écran du coin de l’œil. Pourtant, le roman est vraiment né de ces images, même si le sujet principal n’est pas l’élevage de chevaux.

Poing de départ” évoque des trajectoires de vie qui auraient pu se situer n’importe où, mais il a ainsi trouvé son écrin en Corrèze. Les forces de la Nature y sont très présentes. L’éleveur cité dans l’émission a inspiré un personnage secondaire que d’aucuns trouvent fort attachant.

Pour vous immerger dans les belles images qui m’ont inspirée, vous pouvez cliquer sur le lien afin de voir l’émission, ou sur les photos de la galerie pour les agrandir.

À la découverte du plateau de Millevaches, le far west limousin | TF1 INFO

Vous pouvez réagir en commentaire pour me dire si vous trouvez cet univers inspirant, ou s’il correspond à ce que vous aviez imaginé en lisant “Poing de départ“.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *