);
VIE D'AUTEUR

Premier prix Cap de Lire 2022

Un peu de tourisme à Antibes

Comme d’habitude, lorsque je participe à des salons du livre qui se situent à une grande distance, j’en profite pour jouer les globe-trotteuse et visiter la région. Je suis déjà venue à Antibes, mais je ne me lasse pas de la vieille ville posée au bord de l’eau. Tout est source d’inspiration: le ciel éclatant, les ruelles pavées, les devantures désuètes et le musée Picasso. J’aime déambuler sur les remparts, découvrir les impasses tranquilles, les gargotes délicieuses et prendre le temps de musarder chez les bouquinistes ou au marché provençal qui déborde d’odeurs et de saveurs.

Un salon comme on les aime

Il ne faut pas oublier que je suis venue « travailler » en ce week-end du mois de mai. Les salons Cap de Lire organisés par Julien Cazorla et son équipe (Margaux et Kevin en tête) sont toujours des moments de convivialité et de plaisir. Celui du mois de Mai 2022 ne déroge pas à la tradition : entraide, franche rigolade sont au menu lors de l’installation au pied du Phare de la Garoupe. Grâce à une bonne communication, les promeneurs du dimanche n’hésitent pas à grimper jusqu’à nous pour découvrir nos ouvrages, entre deux averses. Malgré les aléas, tout le monde est de bonne humeur. C’est pour tout cela que j’apprécie ce genre d’événement.

Un prix inattendu

Cette année, l’association a rajouté un plus dans le déroulement du salon: des prix littéraires seront décernés dans les catégories : coup de cœur, livre illustré, littérature et littérature jeunesse. J’ai bien failli oublier d’envoyer mon roman (mon planning me déborde-t-il?) et heureusement, l’équipe a pensé à me sonner les cloches par mail pour participer. Grand bien leur en a pris, car « L’héritier des Sables » reçoit effectivement le premier prix de littérature jeunesse Cap de Lire 2022. Prix remis par Valentin Musso en personne (outre un auteur de talent, c’est une personne accessible et patiente, qui a su nous accorder à chacun un peu de temps) !

La récompense est un objet unique fabriqué de façon artisanale pour l’occasion par KIM, j’adore la référence au livre et à la plume. Un grand merci aux membres du jury et à l’association Cap de Lire. Cerise sur le gâteau, une des membres du jury est venu m’avouer qu’elle n’aimait pas la science-fiction habituellement, mais qu’elle a fortement apprécié « L’Héritier des Sables« . Ces petites attentions sont toujours agréables à recevoir.

N’hésitez pas à réagir en commentaire si cet article vous a donné une furieuse envie de faire du tourisme… ou de lire de la science-fiction !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *