);
VIE D'AUTEUR

Gagner un Prix littéraire

Participation surprise

Mon premier roman, « Souris des Villes« , a été proposé par les lecteurs eux-mêmes pour le concours du Comptoir de la Culture. Ce site et groupe littéraire très actif sur les réseaux propose de nombreuses façons de promouvoir la lecture et de mettre en avant les auteurs: partages d’extraits et de retours de lecture, interviews d’auteurs, carte blanche sur la journée, mise en lumière des nouveautés, jeux divers autour des livres. Je remercie vivement les administrateurs pour tout le temps qu’ils accordent bénévolement pour animer ce groupe et alimenter le site.

Premier prix littéraire

Je suis donc très fière de vous annoncer la bonne nouvelle de la rentrée 2021 : « Souris des Villes » a gagné le premier prix du concours littéraire du Comptoir de la Culture, dans la catégorie feelgood contemporain. Je remercie les organisateurs et les participants, pour avoir proposé ce roman, puis pour l’avoir récompensé.

Voici le lien vers l’article original: ici sur le site du Comptoir de la Culture.

Utile ou futile?

Les prix littéraires n’orientent pas forcément mes choix pour l’achat d’un livre, en tant que lectrice (il faut dire que je ne me fie pas non plus aux avis). Pourtant, en tant que romancière, j’avoue que c’est un vrai plaisir d’en recevoir un : en effet, c’est le signe d’une reconnaissance objective de la part d’un public plus large que le cercle familial ou amical. Cela permet aussi de lutter avec le syndrome de l’imposteur (cette sensation de ne pas mériter sa place) auquel les auteurs échappent rarement.

Pensez-vous que les récompenses de ce type sont importantes ou dérisoires ? N’hésitez pas à réagir en commentaire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *