);
VIE D'AUTEUR

Un HeroFestival magique à Marseille

Retour sur un événement grandiose !

C’est avec une joie d’enfant que j’ai reçu mon invitation à participer au HeroFestival de Marseille. Après avoir vécu celui de Grenoble l’été dernier (et failli mourir de chaud sous mon costume), je ne pouvais que me féliciter de participer à celui de ma région. Le Herofestival est une parenthèse de deux jours autour du thème intemporel et immortel des héros (de la mythologie, de l’enfance, des livres ou des écrans). Connaissant mon goût immodéré pour le déguisement, la mise en scène et la magie, je ne pouvais que m’y sentir comme un poisson dans l’eau.

Au cœur de Brocéliande à Marseille

Me voilà partie au parc Chanot, avec mon costume et mes lutins familiaux. Oui, je suis une romancière indigne, je les fais travailler pour charrier les livres et organiser mon stand (épaule invalide oblige, merci les chéris). Dans le domaine de Brocéliande, avec d’autres auteurs de l’allée des artistes, nous trouvons vite nos marques, je retrouve avec grand plaisir certains collègues, j’en découvre de nouveaux. Nous écrivons tous sur des thèmes différents, mais toujours dans un univers extraordinaire. Les « Chroniques du Monde-Hors » sont à leur place dans cet espace de la démesure, des duels de légende ou des animaux fantastiques.

Un tourbillon de magie

La magie des déguisements et des animations a enveloppé le HeroFestival comme prévu pendant deux jours : bruit, démesure, joyeuse folie. Je n’ai pas pu résister au plaisir d’endosser le costume de la méchante prêtresse Sahar de « L’Héritier des Sables« , et j’ai essayé de photographier tous les cosplayeurs qui passaient à ma portée. Je n’ai pas pu profiter pleinement de tout ce qui m’entourait, car j’étais fort occupée derrière mon stand : la saga réunie en trilogie, version DELUXE (format relié et vernis sélectif) a eu un succès phénoménal malgré ses 500 pages par volume! Merci les lecteurs Marseillais d’avoir épuisé mes stocks ! Je n’ai plus rien pour Noël, maintenant!

Et vous, étiez-vous parmi les 34 000 visiteurs de cette saison 8 ? Aimez-vous ce genre de manifestation ? N’hésitez pas à réagir en commentaire !

Pour un petit reportage en images, cliquez pour agrandir.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *