);
VIE D'AUTEUR

Pas de Chichis… nouvelle édition

Version autoédition

Mon troisième feelgood « Pas de Chichis entre amies » quitte le giron de l’édition traditionnelle après seulement un an d’expérience. J’ai décidé de racheter mes droits auprès de mon éditeur afin de gérer moi-même la publication et la vente de ce roman. En effet, après avoir goûté à la liberté du statut d’artiste-auteur, j’avais du mal à rester dans les contraintes de l’édition.

Il y a plusieurs raisons à ce revirement. En premier lieu, une question de revenus : je recevais 1% des ventes papier sur les cent premiers livres vendus (75€ au total pour 2021). Je n’avais pas le choix du prix (ebooks proposés au prix de 12,99€). Ensuite, une question de distribution et de communication ne me convenaient pas.

Vous allez me dire: quand tu as signé le contrat, tu savais tout cela. Effectivement, j’étais prête à faire l’effort de céder mes droits pour une raison précise. J’avais choisi de passer par l’édition traditionnelle en pensant que ce statut m’ouvrirait les portes de certains salons du livre encore réticents à accepter les indépendants, mais cela n’a pas été le cas. C’est pourquoi j’ai changé mon fusil d’épaule. Vous me connaissez, je ne laisse pas les situations stagner.

Racheter ses droits

On peut reprendre ses droits d’auteur d’office si la maison d’édition est dans son tort (pas de versement des comptes, pas de publication, etc.) ce qui n’était pas le cas. Je n’avais pas de reproche légal pour quitter cette maison, seulement mon désir de voler de mes propres ailes. Heureusement, il est possible de racheter ses droits à l’amiable si les deux parties sont d’accord. Après un échange de courriers courtois, moyennant une somme décidée par la maison d’édition, la signature du contrat de réddition des droits a été actée rapidement. « Pas de Chichis entre amies » a retrouvé sa liberté le 1er juin 2022.

Nouvelle couverture

La maison m’a également proposé de racheter mes droits sur la couverture (élaborée par mon webmaster, mais d’après une idée originale du directeur de publication). Cependant, j’avais envie de marquer le renouveau de ce roman par un nouvel habillement. Il est temps de vous révéler la nouvelle couverture de « Pas de Chichis entre amies » qui rejoint la ligne éditoriale de mes romans contemporains : des personnages tournés vers un nouvel horizon. Marseille est mise à l’honneur pour cette histoire au soleil.

J’espère que cette nouvelle couverture vous plaît, n’hésitez pas à me faire part de vos remarques en commentaire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *