);
AUTO EDITION,  AUTOUR DE L'ÉCRITURE

Référencement utile?

DILICOM est le fichier interprofessionnel du livre et sert de base de données de référence pour les libraires, les éditeurs, et les auteurs. La base de données de DILICOM reprend le FEL (Fichier Exhaustif du Livre), et rend possible la commande par informatique auprès des librairies. Le Fichier Exhaustif du Livre de la Commission de Liaison Interprofessionnelle du Livre (FEL de la CLIL), a pour objectif de référencer tous les livres, de tous les éditeurs francophones, quel que soit leur système de distribution. Les informations de ce fichier sont commerciales et font référence aux données nécessaires à la gestion des commandes par les libraires (titre, auteur, prix TTC, taille, poids, disponibilité, etc.).

Bien sûr, ce fichier s’adresse aux éditeurs et distributeurs en priorité. Pour inscrire ses livres dans le fichier DILICOM, en tant qu’auteur, il faut passer par une solution de référencement parallèle. Plusieurs outils existent, comme CYBER SCRIBEhttp://www.cyber-scribe.fr/, site que j’ai utilisé pour référencer tous mes romans. J’ai fait une “demande de référencement” sur EDIWEB en suivant bien la procédure d’inscription . Il faut remplir le formulaire dédié sur le site, attendre l’approbation de DILICOM (signature d’un contrat) qui prend parfois plusieurs semaines. Patience. On obtient ainsi un GENCODE qui permet de nous identifier à chaque ajout et les livres sont inscrits au FEL automatiquement.

Pour gérer le flux des commandes reçues, on peut s’acquitter d’un abonnement pour s’adresser à un professionnel, diffuseur/distributeur, dont le métier est de stocker les livres, et d’expédier lorsqu’une commande se produit, ou d’imprimer à la demande pour répondre aux commandes de livres, mais pour ma part, les tarifs sont trop élevés. J’ai donc décidé d’être mon propre distributeur : je commande mes stocks avec l’imprimeur, je dois régler les frais d’expédition et la commission du libraire, mais qu’importe, je suis pleine d’espoir. Espoir vite balayé par la réaction des libraires au moment où mes lecteurs vont leur commander mes livres dûment référencés et disponibles, la plupart ont purement et simplement refusé de les commander quand ils ont constaté que j’étais le distributeur. Je ne prends pas cela pour un affront personnel, rassurez-vous, je pense que les libraires ne font pas confiance à COLISSIMO! Ah Ah (rire jaune).

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *