);
SALONS

Haut les masques!

En cette année 2020, où les manifestations culturelles s’annulent les unes après les autres pour des raisons de “sécurité nationale”, je n’ai eu de cesse de pester contre cette injustice: pourquoi empêcher des rassemblements littéraires organisés (où la foule n’est jamais très dense, rassurez-vous) et autoriser les rassemblements en masse dans les zones commerciales où les clients se bousculent et se pressent en des files d’attentes interminables et suantes pour la dernière démarque ou la bonne affaire du moment? Je n’ose avancer une réponse complotiste et je me contente de relater un bel exemple qui brave cette incohérence notoire.

Grâce à la ténacité de l’association Au Fil des Mots (de sa présidente Nadia Bergougnoux et des bénévoles dévoués), grâce aussi à la participation active de l’équipe du Maire de Morières les Avignon (84), un salon littéraire a pu être organisé dans les plus strictes règles d’hygiène et de sécurité pour accueillir une quarantaine d’auteurs tout heureux (et tous heureux) de se retrouver en ces temps de disette sociale et chouchoutés par une équipe aux aguets. Gel, masques, distances (super, de grandes tables!), sens giratoire, (coupelle apéro individuelle!), joyeuse mais ferme “brigade anti-covid” à l’affût: tout était mis en place pour accueillir les lecteurs, nombreux mais disciplinés, et permettre ces “belles rencontres” (pour ceux qui ne suivent pas voir article précédent) . Cette fois-ci, c’est sans ironie que je loue ces échanges entre passionnés des belles lettres (et des belles images, car le roman jeunesse illustré et la BD étaient à l’honneur), des découvertes mutuelles et du simplement social. Je rends hommage également à la volonté farouche de certains à résister aux interdits injustifiés. Il n’y a pas plus de risque à acheter un ouvrage dans un salon qu’un gadget ou une fringue dans une grande surface surpeuplée (je vous assure que ça relance aussi l’économie quand on voit combien sont taxées les ventes de livres!). En conclusion: un grand bravo au Fil des Mots!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *