);
ARTISTES

Mamies vengeresses

Dans « Souris des Villes », les copines se font « attaquer » au marché par la bande des mamies vengeresses et Ange, avec son imaginaire pictural ultradéveloppé, les compare aux « Vieilles » de Goya.

Francisco de Goya, (1746/1828) est un peintre et graveur espagnol. Son œuvre inclut des peintures de chevalet, des peintures murales, des gravures et des dessins. Il introduit plusieurs ruptures stylistiques qui initient le romantisme et annoncent la peinture contemporaine. L’art “goyesque” est considéré comme précurseur des avant-gardes picturales du XXe siècle.

Les Vieilles (ou Le Temps) est l’une des huiles sur toile peintes pendant la guerre d’Indépendance espagnole. Elle est conservée au Palais des Beaux-Arts de Lille (France). On peut l’interpréter comme allégorie de la vanité qui rappelle l’inévitable venue de la vieillesse et de la mort ou comme une caricature de l’hypocrisie des personnes âgées qui s’inscrit dans une série de critiques de mœurs peintes par Goya à l’époque. Cette toile s’inscrit dans l’évolution du peintre, (après la déclaration de guerre de l’Espagne contre la France, après sa maladie et sa surdité) vers les sombres, où la folie et la sorcellerie entrent dans son œuvre. Il délaisse les couleurs vives et chatoyantes du rococo, les équilibres néoclassiques, pour les teintes sombres du romantisme où le mouvement induit la composition. Dans un clair-obscur, deux vieilles femmes cadavériques sont assises au premier plan tandis qu’au second plan un être ailé, chenu et torse nu, est muni d’un balai avec lequel il les menace sans qu’elles le réalisent. La femme assise est habillée de blanc, elle observe un dessin d’elle-même en miniature, alors que la seconde en noir lui tend un miroir au dos duquel est écrit « Que tal ? » « Comment ça va ? » et qui fonctionne comme une bande-dessinée. Ces deux objets symbolisent la coquetterie, la vanité. Il s’agit d’une noble et de sa servante, mais peu importe leur origine, elles sont obsédées par leur apparence jusqu’au seuil de la mort, peaufinant un maquillage posé sur un corps cadavérique alors que le Temps (Chronos) est sur le point de les frapper.

Les Vieilles- 1808/1812 Francisco de Goya. Huile sur toile 181×125- Palais des Beaux-Arts, Lille, France.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *