);
COULISSES

Aventures d’un roman d’aventure (1)

Conception des Chroniques

La publication du premier tome des « Chroniques du Monde-Hors » suscite la curiosité car ce roman jeunesse de science-fiction n’est pas dans la lignée des feel-good que j’ai déjà édités. Pourtant, c’est le premier-né de mes romans aboutis. Avant, j’étais une grande productrice de nouvelles et d’articles, textes brefs et percutants. Alors, pourquoi et comment est né ce monstre épique de 1800 pages, que je suis obligée de publier en 6 volumes ? Je réponds à vos multiples questions.

Tout d’abord : la conception. Mes lecteurs me demandent souvent comment m’est venue l’inspiration des Chroniques, ce foisonnement de personnages, ces vastes univers. La réponse tient en un seul mot : l’asphodèle.

J’étais en vacances en Corse au printemps et le maquis explosait de parfums et de fleurs. Je me suis dit : « Asphodèle, ça serait bien le prénom d’un petit personnage qui connaît le secret des plantes, utile au sein d’un groupe qui part à l’aventure à travers la Méditerranée devenue un désert. »

2006. J’ai acheté un petit cahier et j’ai commencé à écrire. Quatre ans, quatorze cahiers et 565 mille mots plus tard, je mettais un point final aux Chroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *